• (08/12/2007)





Argent : l'entretien-vérité de Pires

Robert Pires a osé parler publiquement de sujets considérés comme tabous parmi les footballeurs en activité : la perception qu'ils ont de leur image en général, et leurs (très) hauts revenus en particulier. Dans le hors série "Les Inrocks So Foot", entre deux réponses sur l'engagement politique des joueurs ou le contrôle de leur discours, le joueur d'Arsenal accepte de dévoiler ses revenus avant de les défendre. Il déclare percevoir « entre 229 000 et 305 000 euros par mois », indiquant d'emblée : « on va me reprocher d'avoir dit ça », conscient de briser une loi du silence.

Dans cet entretien, Pires plaide pour la fin du malentendu entre les joueurs professionnels et la frange du public qui considère ces sommes comme indécentes. « Je voudrais juste qu'on m'explique pourquoi on devrait refuser ces sommes. (.) C'est un salaire. C'est notre salaire. On ne le vole pas, on ne braque pas des banques tous les mois. (.) Je ne sais pas si je le mérite ou pas, mais c'est ce qu'on me propose. »

(â?¦)

Ce long entretien a été publié dans le cadre d'une collaboration entre l'hebdomadaire culturel "Les Inrockuptibles" et le mensuel "So Foot", sur le thème « Le foot rencontre la culture ». Govou et Luyindula y parlent de rap, les musiciens de Mickey 3D parlent à Johnny Rep, et Henry et Zidane y reçoivent moult déclarations d'affection à un mois de l'Euro.

(â?¦)

(L'EQUIPE.FR ' 17/05/2004)