* * * * * * * * * * * * * * * * * * *
A v a n t - P r e m i è r e
N e w s M é d i a s
* * * * * * * * * * * * * * * * * * *
FREDERIC TADDEI
Sa ligne directrice.


Dans un long entretien accordé aux journalistes Cyril DE GRAVE et Ariel
KYROU publié par le mensuel "Chronic'Art" daté février 2007, Frédéric
TADDEI - FRANCE 3, "Ce soir [ou jamais]" - explique le genèse de son
talk-show culturel quotidien et ses conviction quant à ce type d'émission.
.....................................................................................................................
Frédéric TADDEI :
. : "FRANCE 3 m'a appelé au mois de juin et je n'étais pas le premier sur la
liste. Mon premier réflexe a été de dire : "Une quotidienne sur la culture ?
Jamais de la vie !". "
. : "Dans "Arrêt sur images", Philippe TESSON a dit que "Ce soir [ou
jamais]" était une émission très sympathique, mais qu'elle n'était pas
"culturelle" parce qu'on y parle du couple, des célibataires, des
homosexuels, de la prostitution et non pas directement des oeuvres. Moi,
j'affirme le contraire : on parle des livres, des films, mais au travers des
questions du couple, des célibataires, des homosexuels et de la
prostitution, justement ! C'est donc simplement une autre façon de faire une
émission culturelle."
. : " Depuis ses débuts, l'émission a connu des évolutions, mais les
fondamentaux partagés avec la direction de FRANCE 3 sont restés inchangés.
Le premier d'entre eux, c'est savoir de quoi on parle et avec qui. Le
deuxième, c'est le fait d'inviter, dans cette optique, des gens qu'on n'a
pas l'habitude de voir à la télé, mais qui sont les vraies "stars" dans leur
secteur et non les doublures qu'on a l'habitude de voir."
. : "Lorsque j'ai invité DIEUDONNE, il y a eu un véritable conseil de guerre
à FRANCE 3 avant l'émission. On se demandait quoi faire si DIEUDONNE pétait
les plombs. J'ai mon opinion sur DIEUDONNE qui ne regarde que moi, mais
parce que je le connais très bien, j'étais certain qu'il ne se mettrait
jamais à proférer des injures antisémites sur FRANCE 3, en face de moi. Il
sait que je ne vais pas jouer le procureur, même si je vais lui dire tout ce
que j'ai envie de lui dire, exactement de la même manière et sur le même ton
que je vais le dire à d'autres."
. : "Admettons que RUQUIER fasse vendre des livres puisqu'il a une grande
visibilité le samedi soir - "On n'est pas couché", FRANCE 2 - , mais
qu'est-ce qu'il nous vend ? On a dit la même chose d'ARDISSON avec "Tout le
monde en parle" et il a énormément fait vendre le livre de Thierry MEYSSAN !
Je serais ravi de faire vendre des livres, mais ce n'est pas mon souci
premier."
.....................................................................................................................
"Chronic'Art", numéro 32, en kiosque, à partir de mardi 30 janvier.
.....................................................................................................................
[>] CHRONIC'ART
[>] www.chronicart.com/print/print32.htm
.....................................................................................................................


• NATHALIE ANDRE
De l'autre côté du miroir... aux alouettes.
Dans un long entretien accordé à la journaliste Elodie FONDACCI publié par le bimestriel "Minotaure" daté juillet-août 2004, Nathalie ANDRE - "Star academy", ex-Directrice - révèle les coulisses d'un casting qu'elle dirige toujours.
...........................................................
| Extraits :
| "On ne prend pas systématiquement un rappeur pour en avoir un, mais on pense à la diversité. Il en faut pour tous les goûts. Dans le paysage musical français, il y a tous les styles. Ca doit être pareil au château. Il y a des "bad boys", des Boys Band... Mais on ne se dit pas : il nous faut une blonde, une brune, une noire. Ce n'est pas "L'Ile de la tentation"."
| "On n'est pas artiste quand on sort de la "Star academy", mais "apprenti"artiste. C'est une base magnifique, car on ales meilleurs profs possibles, mais il faut travailler. C'est surtout terrible pour ceux qui sortent les premières semaines : ils ont eu un accès ou deux au prime-time ; pendant quelques mois, leur boucher les a reconnus et ils pensent être célèbres ! Certains prennent la grosse tête : ils veulent le guitariste de STING, le batteur de U2... C'est quand leur visage n'évoque plus rien à personne qu'ils réalisent que ce n'était pas gagné."
...........................................................
"Star academy", la rentrée, samedi 4 septembre, 20:55

(NEWSMEDIA ' 13/07/04)


• TF1 . EUGENE SACCOMANO
> "Téléfoot", Approché pour animer la nouvelle formule : "Au mois d'octobre, la direction de la chaîne m'a demandé, via Frédéric JAILLANT, de cogiter à ce que pourrait devenir "Téléfoot". Je l'ai donc fait, mais ce n'est pas allé plus loin, car je sais que ma présence n'était guère appréciée par certains de mes confrères et en particulier d'un qui est désormais à la retraite. Je vous laisse deviner de qui il s'agit."
["So foot", lundi 2 février]


• JULES-EDOUARD MOUSTIC
La situation de CANAL+ analysée....
Dans un entretien accordé au journaliste Franck ANNESE publié par le bimestriel "Sofa" daté décembre/janvier, Jules-Edouard MOUSTIC - CANAL+, "7 jours au Groland" - analyse la situation de la chaîne sur laquelle il officie. Sans langue de bois.
...........................................................
| Extrait :
| "On a de CANAL+, pour toujours, l'image de "Nulle part ailleurs". Quand tu commences à vouloir ne plus perdre d'abonnés alors qu?avant tu voulais en gagner, tu entres dans une spirale. Et puis, la vérité c'est qu'on n'a jamais réussi à remplacer GILDAS. GILDAS, c'était un journaliste. Un type comme NAGUI, c'est un animateur, avec un ego pas possible, tout le temps en train d'en rajouter. Chaque fois qu'il y avait un mannequin, il était là, à la mater sous tous les angles. Un moment tu avais envie de lui dire "attends calme-toi, c'est un mannequin, c'est normal que la dame elle soit belle". NAGUI à NPA ce n'était pas une erreur, c?était un manque de discernement. Guillaume DURAND, il est à sa place dans "Forum", mais il ne l'était pas à "NPA". Il était tout coincé, tout serré, parce que tout le monde le regardait avec le viseur sur le front ! Je pense qu'on est passé à côté de BEIGBEDER, alors qu'il correspondait à CANAL."
...........................................................

(News Médias ' mardi 2 décembre 2003)


• M I N T
la régie publicitaire des "Media Image Nouvelle Tendance".


Nouvellement créée par une équipe déjà rodée à la presse loisirs - "Ciné live", "Magic", "Repérages", "Rock & Folk", "Zurban"... - , M I N T entend défendre et promouvoir la presse tendance en commercialisant des titres cohérents et complémentaires.

M I N T proposera une offre média couvrant les centres d'intérêts majeurs des lecteurs de presse magazine - cinéma, musique, football - sur une cible identifiée : les 15-34 ans, urbains, CSP++ .
"So foot" et "Sofa" sont les deux premiers titres commercialisés par M I N T.

(News médias ' mardi 3 juin 2003)