Chronic'art change de périodicité, de logo et de tirage...

Chronic'art, le "magazine culturel connecté" des jeunes urbains change de périodicité et de "visage". Quatre ans après son lancement en kiosque à un rythme bimestriel, le titre passe mensuel dès le mois d'avril et revoit son tirage à la hausse (50 000 exemplaires au lieu de 40 000).

Côté maquette, le mensuel innove aussi, avec un nouveau logo et "un système de couverture résolument original et immédiatement identifiable". Le changement de périodicité est accompagné d'une campagne d'affichage intensive (Relay, Insert, AAP).

Commercialisé par la régie MINT, Chronic'art est toujours vendu 4,50 € en kiosque.



Un chef de publicité musique pour Mint


Thomas Boudrant rejoint le régie publicitaire Mint (So Foot, Régal, De l'air, Chronic'artâ?¦) comme chef de publicité musique. Responsable à ce titre de la commercialisation du magazine Vibrations, il prend également en charge la commercialisation de l'offre de la régie auprès du secteur musical.

Agé de 32 ans, il était dernièrement chef de publicité chez Media-obs.

(Tarif Media 26/10/2005)


La régie MINT se développe


La régie MINT qui souhaite couvrir les principaux centres d'intérêt des jeunes urbains CSP+, reprend la commercialisation du magazine Régal. Ce bimestriel, consacré à tous les plaisirs de la table, reflète les habitudes de consommation culinaires des jeunes urbainsâ?¦ Pour mémoire, la diffusion totale du titre est de 61 476 exemplaires (OJD ' 2004-2005).

(Tarif Media - jeudi 8 septembre 2005, 12h18)

MINT continue son développement et récupère également le magazine Vibrations (diffusé à 20 000 exemplaires). Ce titre se dit la référence des musiques du monde et ce, grâce à ses reportages exclusifs



Bon anniversaire De l'air

De l'air fête ses 5 ans. Pour l'occasion, le magazine publie une édition prestigieuse de 100 pages. Ce numéro spécial "collector" propose les meilleurs articles et reportages publiés depuis la création du titre. Les lecteurs trouveront ainsi des sujets sur "Huntsville : Capitale de la peine de mort", "Le mystère BI" ou encore le "Sahara occidental : la lutte des sables". Par ailleurs, les plus belles doubles de couvertures sont aussi mises en avant : Pékin, l'Algérie, le Brésil, La Mongolieâ?¦

En somme, tout y est réuni pour que le cinquième anniversaire De l'air soit honoré et réponde encore et toujours aux attentes du lectorat ainsi qu'à la ligne éditoriale du magazine : "Reportages d'un monde à l'autre".

(Tarif Media - 25/05/2005)





Standard, rejoint la régie Mint

Magazine "culture et mode", crée par Magali Aubert (Technikart Citizen K), Standard vient de confier sa commercialisation à la régie publicitaire Mint. Spécialisé sur la cible des jeunes urbains CSP+, Mint s'intéresse aujourd'hui à la mode après avoir intégré des secteurs comme le sport haut de gamme (So foot), la culture (Chronic'art et Sofa) et la photo (De l'air)â?¦


Optant pour un concept innovant depuis sa création en 2003, Standard se veut "un magazine de mode intelligent et léger". À l'exemple de l'ID, en Angleterre, Il veut offrir un regard neuf sur "les tendances mode et culturelles qui seront bientôt à l'affiche". Ciblant un lectorat féminin, de 18 à 34 ans, de jeunes femmes urbaines CSP+, curieuses et influentes, le titre reste attentif au graphisme et à la photo, optant pour une "presse - très visuelle et très pop - qui fait rêver" les jeunes.


Tiré à 30 000 exemplaires le magazine est diffusé à 15 000 exemplaires. La page quadri est commercialisée à 6 000 €.

(Tarif Media - 12/02/2005)